Herbarium / Annecy paysages 2021

Le Potamot luisant sur la façade de l’Église Saint-Maurice.

« Amoureux du lac d’Annecy, le connaissez-vous bien ? Sous le miroir de l’eau se dissimulent bien des trésors. Aurélien Martini et Sophie Weidler-Bauchez sont allés cueillir quelques spécimens de ce jardin invisible et les dévoilent sur les murs de la vieille ville. Comme l’herbier, enfin révélé, d’une surprenante flore aquatique.
De l’humble cueillette des souvenirs d’enfance à la rigueur scientifique des recherches en botanique, en passant par la fleur séchée entre deux pages, l’herbier est une tradition pérenne. Avec la complicité des acteurs locaux, qui travaillent à la préservation du patrimoine naturel, Herbarium remonte à la surface la flore aquatique du lac et l’offre à nos regards étonnés. Bien qu’utilisant le cyanotype, technique ancienne de réaction photosensible, l’herbier mural se pare d’une esthétique contemporaine. Au hasard de vos promenades en Vieille ville, cherchez le bleu profond de ces cyanotypes et découvrez la richesse des profondeurs du lac… »

Herbarium est un des quatre projets lauréats de l’appel à projet jeune création 2021 du festival Annecy Paysages initié par Bonlieu Scène Nationale. Il a été réalisé en collaboration avec Aurélien Martini et prend place dans la Vieille ville d’Annecy de juillet à septembre 2021.

Le Potamot pectiné, Église Saint-François de Sales.
© Marc Domage
La Characée située Rampe du Château.
Le Jonc des Tonneliers, rue Jean-Jacques Rousseau.
Le Potamot pectiné au Square de l’Évêché.
L’Hippuris Vulgaris, communément appelée Pesse d’eau, située Quai de l’Isle.
La Najas, située au bord du Thiou, Quai Cathédrale.
L’Élodée de Nuttall, Côte Saint-Maurice.

Nos remerciements à La Coulée Douce (Sevrier – FFESSM74) pour les prélèvements d’échantillons de plantes lacustres du Lac d’Annecy.